VivroVert pour les Collectivités

Menu cliquable

1. Comment ça marche ?

2. Mode opératoire

3. Collectivités clientes

Fiche à télécharger

Comment ça marche?

La plateforme apporte une réponse systémique, encore inexistante sur le marché, aux attentes des familles lassées par les grands centres urbains qui souhaitent déménager. Cette réponse va aider une partie de ces familles à franchir le pas, sans stress, car nombre d’entre elles s’arrêtent dès le premier obstacle, souvent financier. Comment savoir si telle ou telle région convient à une nouvelle vie sans y aller (coûteux) ou passer de fastidieuses heures en recherches? VivroVert évite tout cela.

Notre solution compile toutes les données recueillies par les recherches faites par les utilisateurs pour assister les collectivités clientes qui veulent être plus attractives. En effet, en étudiant les critères qui ont permis de faire apparaître un territoire en vert (tous sont réunis), en jaune (il en manque un) et en orange (il en manque 2 ou plus), nous pouvons en déduire les critères manquants dans un secteur pour qu’il soit encore plus visité par nos utilisateurs.

Pour résumer, VivroVert est un outil disruptif bien en amont des solutions concurrentes:

  • 1 Ne nécessite pas d’affichage et est donc transparent sauf pour ceux qui cherchent à déménager ce qui génère une attractivité non clivante.

  • 2 Permet de valoriser toute la France sur des critères objectifs. L’utilisateur peut cliquer sur des territoires qui sont verts mais aussi sur ceux où il lui manque deux critères ou plus.

  • 3 La seule solution qui permet de mettre en adéquation les besoins du territoire avec les profils des futurs néo-ruraux.

  • 4 Diminue ainsi sensiblement les risques de mauvaise intégration des nouveaux arrivants et donc de départ.

Mode opératoire

VivroVert vous propose une démarche ensemblière intitulée « offre type VivroVert » de mise en attractivité de votre territoire avec :

  • une proposition de base composée d’une partie fixe (adhésion à la plateforme VivroVert)
  • et 5 options

Les tarifs pour une communauté de communes qui prend en plus de l’offre de base les 3 premières options (analyse territoriale, bassin d’emploi attractif et VivrauBassin de vie) se situent autour de 25 000 € par an, payables en douze mensualités de 12 mois. Une prestation dissociée, payable le premier mois, pourra être demandée par la collectivité cliente qui ne pourrait affecter des moyens humains à la saisie des données qui ne sont pas récupérables par VivroVert selon son modèle de fichier ou via une passerelle de type API.

L’offre type VivroVert complète est téléchargeable ici.

Proposition de base VoV

La partie fixe, à savoir “la proposition type VivroVert”  permet à la collectivité :

  • d’entrer en contact avec les utilisateurs de la plateforme intéressés par son territoire ; l’interface est multiple permet en effet de fournir des leads à la collectivité de manière à ce qu’elle puisse prendre des contacts qualifiés avec les utilisateurs intéressés par son territoire. La collectivité choisit ensuite les contacts à privilégier en fonction de ses besoins.
  • de faire de la publicité sur la plateforme :
    • notre outil envoie la nuit aux inscrits le résultat journalier de leurs recherches lorsqu’ils ont cliqué sur une dalle spécifique et qu’ils deviennent des « prospects »; il s’agit d’un listing des communes qui couvrent ces dalles et des critères qu’ils ont sélectionnés.
    • via son logo qui est ajouté à divers documents

Les 5 Options indépendantes

En outre, l’analyse des recherches effectuées par les utilisateurs de VivroVert permet de mettre en œuvre plusieurs options :


Une fois les modalités de mise en œuvre administratives accomplies, il vous suffit d’envoyer un document « normé » sur notre serveur via un FTP pour que vos données soient automatiquement intégrées dans notre système. Voir l’annexe 6.


Documents à télécharger

  • Annexe 1 : Proposition type pour les collectivités
    Télécharger

  • Annexe 2 : PDF que reçoit le user avec le logo
    Télecharger

  • Annexe 3 : tableau mis en forme des leads
    Télécharger

  • Annexe 4 : exemple d’étude d’attractivité
    Télécharger

  • Annexe 5 : image d’un « VivrenBassindevie »
    Télécharger

  • Annexe 6 : méthodologie d’envoi des données par les collectivités
    Télécharger

Option 1 :

L’analyse des critères les plus demandés par les utilisateurs, et de la capacité d’un territoire à y répondre, offre une opportunité unique à la collectivité de prioriser ses travaux d’aménagement ou d’adapter sa politique de communication. L’analyse des requêtes faites par les utilisateurs de VivroVert montre par exemple que la collectivité intéresserait 256 % en plus de visiteurs en construisant une crèche? Nous le savons. La collectivité gagnerait à lancer une communication relative à la « cyclabilité » de son territoire? L’analyse de notre Data Lake nous en informe aussi. Cette analyse sera faite régulièrement tout au long de la mission : au démarrage puis tous les 6 mois avec une mise à jour en cas de communication importante.

Télécharger le document « l’annexe 4: exemple d’étude d’attractivité » ci-dessus pour vous faire une idée de ce que nous proposons.

Option 2 :

Enfin, la collectivité peut construire une plateforme spécifique à son bassin de vie, indépendante de la plateforme VivroVert, avec l’ensemble des items dont dispose Vivrovert cumulés avec ceux qu’elle a en sa possession. L’utilisateur intéressé par un territoire partenaire de VivroVert pourra ainsi, d’un seul coup d’œil, appréhender l’ensemble des services, emplois, biens immobiliers…présents sur celui-ci sans avoir à passer par les filtres territoriaux de notre outil. En effet, ce site sera indépendant de celui de VivroVert, ce qui veut dire que ses visiteurs n’auront pas besoin d’avoir entré les critères propres à ce territoire pour l’atteindre ! Son accès pourra être avantageusement positionné depuis l’ensemble des sites proposés par la collectivité partenaire (site de la commune, de la communauté de communes, du département, de l’office du tourisme etc)

Cette option peut être intéressante pour les agences d’attractivité qui souhaitent proposer à leurs collectivités adhérentes un service clé en main et ce notamment dans le programme « Petites Villes de demain » : un seul interlocuteur et des données agrégées concernant plusieurs collectivités. (voir le détail de l’option 4, Petites Villes de Demain (PVD))

Vous voulez avoir une idée du rendu de cette option, téléchargez le document annexe 5 : image d’un « VivrenBassindevie » ci-dessus.

La saisie des données peut s’avérer difficile à mettre en œuvre dans les collectivités qui ne disposent pas  du personnel idoine ou suffisant. Nous pouvons vous apporter ce service le cas échéant.

Option 3 :

Afin d’élargir le captage de profils à l’ensemble des possibilités de la plateforme, nous proposons une option consistant à envoyer une notification à l’ensemble des profils correspondants à vos besoins. Nous complétons cette fonctionnalité par la possibilité de vérifier que votre territoire correspond bien à leurs attentes.

Nous sommes par ailleurs partenaires d’une startup qui a développé un concept de matching dynamique de personnalités avec des emplois ; si l’un des emplois que vous avez à pourvoir correspond aux utilisateurs de notre partenaire, ils le sauront instantanément. Nous complétons alors cette analyse par le matchage territorial et on sait ainsi si la personne est faite pour le poste, tant sur le plan des compétences que du lieu de vie. Vivrovert peut ensuite l’assister de A à Z pour qu’elle puisse s’installer en toute sérénité.

Option 4 :

Le programme Petites Villes de Demain (PVD) répond à l’enjeu de revitalisation des centres-villes et des centres-bourgs, grâce à la mise en œuvre d’un projet de territoire.

Programme Petites Villes de demain

Il s’organise autour de 3 piliers :

  • le soutien en ingénierie : pour donner aux collectivités les moyens de définir et mettre en œuvre leur projet, en particulier par le renforcement des équipes et l’apport d’expertises ;
  • l’accès à un réseau : grâce au Club « Petites Villes de Demain », pour favoriser l’innovation, l’échange d’expériences et le partage de bonnes pratiques entre acteurs du programme ;
  • des financements sur des mesures thématiques ciblées mobilisées en fonction du projet de territoire et des actions à mettre en place.

Cinq objectifs guident l’action de l’État dans le territoire :

  • partir des territoires et de leur projet : accompagner la stratégie globale et multi-thématique de la collectivité ;
  • apporter une réponse sur mesure : apporter une réponse aux problèmes rencontrés par chaque territoire ;
  • mobiliser davantage de moyens : PVD diversifie les moyens d’accompagnement proposés et permet aux Préfets de faciliter les projets ;
  • combiner action nationale et locale : les actions d’accompagnement déjà mises en place localement sont prises en compte ;
  • se donner du temps : PVD s’inscrit dans une durée de 6 ans à compter du renouvellement municipal.”

Une collectivité ou une association peut ainsi s’appuyer sur la plateforme VivroVert pour aider les collectivités de son territoire qui entrent dans ce programme pour bénéficier de l’ensemble de ses fonctionnalités. Elle devient ainsi l’unique interlocuteur de VivroVert ce qui permet de faire des économies d’échelle.

Pour activer cette option, il conviendra de la cocher en page 14 de l’annexe 1 et de définir le nombre de collectivités concernées. La liste des collectivités est accessible sur le site de votre préfecture; nous vous proposerons alors un tarif qui prend en compte les options dont vous souhaitez donner l’accès aux collectivités partenaires.

Option 5 :

L’engouement pour la campagne entraine une pénurie de biens prêt à l’installation. De manière à éviter l’artificialisation de nouvelles terres consacrées le plus souvent à l’agriculture, nous aidons les collectivités à mettre en place un réseau permettant de vendre et rénover le bâti ancien qui peut l’être. Dans le cadre de cette option, la collectivité partenaire s’associe alors les services de nos partenaires qui ont pour objectif de valoriser le bâti ancien délabré.

La collectivité ne doit avancer que des frais de mise en valeur virtuelle des biens entrant dans le programme (le forfait ne dépasse pas les 500 € par bien qui entrera dans ce programme). Ce forfait servira à :

  1. payer la modélisation en 3D de chaque bien afin de permettre aux futurs acheteurs de mieux se projeter;
  2. activer l’une des clauses de la convention signée avec notre partenaire chargé des travaux de rénovation : obtenir un chiffrage de travaux avec une précision à 10% qui permet de donner aux futurs acquéreurs une enveloppe assez précise du coût total de leur opération.

Exemple de rendu d’une rénovation virtuelle d’un bien

Collectivités clientes